Biographies

Syrine

Syrine Ismaili – chant

Diplômée du Conservatoire de Tunis, Syrine Ismaili fait ses débuts en tant que joueuse de oud, chanteuse et chef d’orchestre. À son arrivée en France en 2001, elle crée le groupe Shem orienté vers la musique du Moyen-Orient et de la Tunisie. Passionnée par la musique de ces deux parties du monde, elle se consacre à la reprise des œuvres des grands artistes du Moyen Orient, notamment Fayrouz, Om Kalthoum et Marcel Khalifé. En 2007, elle intègre le groupe lillois Tarab Med qui met à l’honneur les musiques des pays méditerranéens et devient sa chanteuse principale. Son besoin de créer son propre univers musical la motive à intégrer le groupe Tamazouj en 2013. Auteur-interprète, pour elle, la musique et les paroles, témoins de la civilisation orientale, sont messagers de l’amour et de la paix.

Bio Joanne

Joanne Baltes – clarinettes

Musicienne et pédagogue, Joanne Baltes partage son temps entre son métier de musicienne-intervenante en milieu scolaire, et la scène. Curieuse, elle a toujours cherché à ouvrir son horizon musical en pratiquant notamment différents instruments : clarinette, clarinette basse, piano, percussions. Après une licence en musicologie à l’Université Marc Bloch de Strasbourg et un parcours classique aux conservatoires de Strasbourg puis de Tourcoing, elle a diversifié son jeu instrumental en allant toucher à d’autres esthétiques : musiques traditionnelles, folk, jazz au sein de plusieurs groupes (Musiconoclast’ Orchestra, Abelio, Ti Get Up!). Tamazouj est un bel horizon qui s’ouvre à elle.

Bio Nicolas

Nicolas Duchez – percussions

Nicolas Duchez est percussionniste oriental. Titulaire d’une maîtrise d’ethnomusicologie (Paris VIII), il apprend la percussion avec de nombreux maîtres comme Habib Yammine, Adel S. el Dîn et poursuit en Egypte avec Hassan Youssef. Il enseigne à Lille, au Faubourg des Musiques et pour l’association Attacafa, et travaille avec les danseuses orientales : Samara, Rajaa, Aida… Il joue dans la pièce « Souffles d’Orient » tirée d’un drame syrien de Saad-Allah Wannous (Cie Salamandre). Avec Kamal Lmimouni et Antony Sauveplane, il réalise la musique du documentaire « Les Oliviers de Madame Durand » de Benoit Tanguy. Il écrit Jean, Lise, et Les retours au Bercail, poèmes édités aux éditions Pictoz et Sonnaille. Tamazouj est pour lui un bel espace de croisement entre musique et poésie.

 

Gaspard Deloison – oud, guitare

Gaspard Deloison s’initie la guitare électrique en autodidacte et se tourne rapidement vers les musiques improvisées et les musiques du monde. Il entreprend alors l’étude de plusieurs instruments comme la kora, le sarangi qu’il étudie avec le maître indien Santosh Kumar Mishra, pour ensuite se focaliser sur l’apprentissage de l’oud. Il intègre la classe de musique arabo-andalouse du CRR de Roubaix en 2013 et participe à des stages et master-class avec Adel Salameh, Issa Murad et Habib al Deek. Parallèlement, Gaspard suit un cursus de guitare classique au CRR de Lille et obtient son DNOP en 2015. Désireux d’appliquer la microtonalité des modes orientaux à son premier instrument, il effectue son mémoire sur la guitare fretless, qu’il pratique par ailleurs. Il a joué dans des groupes aux styles variés : musique lyrique (Vertigo Lyrica), jazz-world (Koan Trio), musiques du Moyen-Orient (Safariyat). Gaspard intégre en 2016 la formation Kreiz Breizh Akademi #6 d’Erik Marchand. Tamazouj lui permet de faire la synthèse entre ses deux grandes influences musicales.

Bio Antho

Antony Sauveplane – basse électrique, machines

Compositeur, guitariste basse électrique, multi-instrumentiste, Antony Sauveplane s’est d’abord formé à l’étude classique du violoncelle et de la contrebasse (jazz) à -Rodez. C’est en rencontrant et se perfectionnant dans le chant choral, la mélodie et l’harmonie, qu’il se met à la composition. Chef de choeur de la Grande Barrière de Chorale pour laquelle il arrange des chants depuis cinq ans, il crée des morceaux et des univers sonores pour le théâtre (Cie Minuscule Mécanique) et le cinéma. -Curieux et passionné, il joue dans des groupes (Dylan Municipal) voyageant entre jazz et le rock, et faisant escale entre l’Occident et le Moyen-Orient avec Tamazouj.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *